Menu

Palmarès 2017

[FILMAR]

Les films primés de la 19e édition

Le Prix du Public 2017

Nos huit COUPS DE CŒUR ont été soumis au regards des spectateurs. Appelés à voter après les projections, ils ont distingué Jericó, el infinito vuelo de los dias de la réalisatrice colombienne Catalina Mesa.

« Un film est un cheminement de rencontres avec des paysages, des personnages, des histoires, des imaginaires et l’équipe technique. Mais l’aboutissement de tout ce chemin créatif est la rencontre avec le public ! Je suis très heureuse et je me sens privilégiée d’avoir pu, grâce à FILMAR, aller à la rencontre du public genevois et d’avoir partagé avec lui un regard différent sur ma culture d’origine, en partageant son esprit Féminin ! Un grand merci à FILMAR et au public suisse pour cette belle reconnaissance ! » Catalina Mesa, réalisatrice de Jericó, el infinito vuelo de los dias.

Tourné dans l’écrin colombien de Jericó, le documentaire de Catalina Mesa dévoile les récits de pétillantes représentantes du troisième âge qui confient leurs histoires de famille, leurs amours, leurs espoirs, leurs joies et leurs peines à la caméra de la jeune réalisatrice.

Doté d’un montant de CHF 4’000, le Prix du Public est cofinancé par la Fédération Genevoise de Coopération et Helvetas.
Le public pourra voir ou revoir Jericó le vol infini des jours le 17 décembre à 17h15 aux Cinémas du Grütli à Genève.

Le Prix du Jury des Jeunes 2017

Mala Junta, une fiction de la réalisatrice chilienne Claudia Huaiquimilla,  a remporté le Prix du Jury des Jeunes ! Mala Junta (Mauvaise influence) relate l’histoire de Tano, adolescent fourvoyé, envoyé chez son père dans la campagne chilienne. Il y rencontre Cheo, un jeune Mapuche avec lequel il se liera d’amitié et, ensemble, ils dépasseront peurs et frustrations pour s’ouvrir au monde. Ce film fort a séduit les membres du Jury des Jeunes et leur mentor Jorge Cadena, jeune cinéaste colombien étudiant à la HEAD de Genève.

« Cette année, le prix OPERA PRIMA est attribué à une œuvre qui approche la marginalisation d’une communauté indigène à travers les parcours et les rencontres de deux adolescents. On y évoque la transformation, la prise de conscience et la résistance. Un film qui a su construire des personnages auxquels nous pouvons nous identifier, sachant qu’ils mettent en exergue un drame qui nous concerne tous, l’état de la planète à travers les questions environnementales. Mais aussi la place des traditions dans une société entrainée dans un monde de plus en plus globalisé », a déclaré le Jury des Jeunes.

Et d’ajouter : « Nous tenons à saluer la qualité de la mise en scène et la direction d’acteurs professionnels et non professionnels originaires de communautés peu visibles au Chili. Notre jury a aussi voulu cette année récompenser un long métrage qui participe à l’urgence de reconstruire l’histoire latino-américaine, non pas du point de vue des dominants, mais bien des oubliés de cette histoire officielle, ici les Mapuches ».

Doté de CHF 4’000, le Prix du Jury des Jeunes est cofinancé par Terre des Hommes Suisse, Eirene et la Centrale Sanitaire Suisse Romande – CSSR.
À revoir également le 17 décembre à 19h00 aux Cinémas du Grütli.

 
X