Les films primés de la 20e édition

Le Prix du Public 2018

Ce sont huit films de la catégorie FOCUS SUD qui ont été soumis au regard des spectateurs. Appelés à voter après les projections, ils ont distingué Un traductor des réalisateurs cubains Rodrigo & Sebastián Barriuso.

« Le Prix du Public est le plus important pour nous, mon frère Sebastián Barriuso, co-réalisateur du film, et moi. Nous travaillons pour le public et recevoir le prix d’une ville aussi belle que Genève et de la part d’un festival qui est tant engagé pour le cinéma de la région latino-américaine est vraiment une énorme joie. Je voulais vous envoyer un message de remerciements pour ce prix, pour votre attention et votre engagement. Un grand merci et nous espérons vous voir lors d’une prochaine sélection à FILMAR avec de nouveaux films» Rodrigo Barriuso, co-réalisateur de Un traductor.

L’histoire vraie, attachante et touchante, d’un interprète malgré lui lors d’un épisode méconnu de l’histoire des relations russo-cubaines.

Doté d’un montant de CHF 4’000, le Prix du Public est cofinancé par la Fédération Genevoise de Coopération et Helvetas.

Le public pourra voir ou revoir (hors festival) Un traductor le 9 décembre à 19h15 aux Cinémas du Grütli à Genève.

 

Le Prix du Jury des Jeunes 2018

Une sélection de huit films qui constituent les premières œuvres de jeunes talents émergents. Et qui dit jeunes talents, dit jeunes critiques. Parmi ceux-là, Retablo de Alvaro Delgado-Aparicio L. a su toucher en plein cœur les membres du Jury des Jeunes et leur mentor Jorge Cadena, jeune cinéaste colombien.

«Le gagnant de cette année a su nous plonger dans une culture riche et authentique, avec ses propres traditions et son artisanat particulier. Nous saluons l’approche esthétique de ce film consistant à mettre en valeur les paysages et la dignité d’un peuple autochtone. Nous félicitons également le réalisateur pour son travail de maestro dans la direction d’acteurs non-professionnels et dans la mise en scène de ce premier long métrage qui lui assurent sans nul doute une carrière très prometteuse», a déclaré le Jury des Jeunes.

Et d’ajouter : «Ce film évoque une jeunesse en quête d’identité, cherchant à comprendre le monde qui l’entoure mais aussi à s’y faire une place. Cette histoire, qui d’apparence appartient à une communauté singulière, s’avère avoir une portée universelle marquant les conséquences dramatiques causées par les valeurs patriarcales et tout particulièrement l’imposition de l’hétéronormativité dans nos sociétés. Mais surtout, ce film matérialise poétiquement toute la puissance de l’amour jaillissant de cette relation entre un père et son fils. Nous avons ainsi l’honneur de décerner le prix JURY DES JEUNES FILMAR 2018 au seul film non-hispanique de la sélection. Un film tourné à l’intérieur de la communauté quechua»

 

Doté de CHF 4’000, le Prix du Jury des Jeunes est cofinancé par Terre des Hommes Suisse, Eirene Suisse et la Centrale Sanitaire Suisse Romande – CSSR.

À revoir également (hors festival), Retablo le 9 décembre à 17h15 aux Cinémas du Grütli.